On reconnaît bien la fougue du pire poète de l’histoire de l’humanité !
Désolé, mais je préférerai toujours de Victor Hugo le seul poème qu’il ait écrit avec Espérance, car n’est-ce pas de l’Espérance que chaque Poète doit tirer la force de l’inspiration :

“Demain, dès l’aube, à l’heure ou blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends !
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne,
Je ne puis rester loin de toi plus longtemps !”

Ça, c’est de la poésie (c’est bien là seule qu’ai écrite ce cher Victor) !