[…] me suis arrêté dans l’article précédent sur l’idée, ou le constat, d’une influence continue de la Russie sur l’Ukraine, […]