Dans le monde sans en être

Vierge digne de louanges

marie

L’homme d’aujourd’hui est prompt à critiquer. Nous sommes déshabitués à admirer. Certes, il y a les idoles des pelouses, les stars du cinéma, de la musique et du petit écran. Mais leur notoriété et leur gloire sont éphémères. Au moindre faux pas, c’est l’hallali médiatique.

Pourtant l’homme sent en lui le besoin d’admirer autre chose que les beautés muettes de la nature. L’espèce humaine ne peut pas se haïr continuellement elle-même sous peine de se suicider. C’est ici qu’intervient opportunément la Vierge. Elle est la créature humaine aboutie (avec la nature humaine du Christ), telle que Dieu l’a voulue et pensée de toute éternité. Si Marie est digne de louanges, ce n’est pas pour elle-même, pour son profit personnel. D’ailleurs, elle serait bien incapable de tirer vanité d’un tel titre : l’humilité fait  partie en effet des motifs qui la désignent précisément à notre louange. Non, si la Vierge est digne d’être louée, c’est avant tout afin que nous ne désespérions pas de  l’homme.

Marie est la gloire du genre humain. Tout ce que l’homme ressent le désir d’admirer dans notre nature : la force dans la douceur, la tendresse dans la détermination, le désintéressement dans la prudence, la miséricorde dans la lucidité, tout cela se trouve porté à la perfection dans la Mère du Christ. Toutes les générations l’ont attendue, l’ont espérée. Certes, c’est le Christ qui nous sauve. Mais Marie est le premier et le plus beau fruit du salut. Dans sa personne, c’est Dieu qui est loué.

Vierge digne de louanges, vous ne l’êtes jamais autant que lorsque vous nous demandez de ne pas arrêter notre admiration à votre personne, mais de  la reporter vers Celui qui est l’auteur de toutes les choses admirables. Apprenez-nous à convertir nos regards afin de discerner les traces de la bonté créatrice de Dieu là où nous ne voyons que matière à critique. Apprenez-nous à admirer, à louer Dieu pour l’existence de nos frères et soeurs.

Jean-Michel Castaing

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS