Dans le monde sans en être

De l’accélération à la lenteur, penser le temps

Bernadins_logo

 

Cette semaine, aux Mardis, nous avons  abordé un concept dont la définition varie d’une personne à l’autre, celui du temps.

On le perd, on le regarde passer, il semble nous échapper peut-être encore plus aujourd’hui qu’auparavant. Avec une philosophe, son regard au-delà de la doxa, un spationaute, qui expérimente dans un lieu hors des catégories temporelles du commun des mortels et un trader devenu enseignant, passé d’un métier où la rapidité règne à un autre où la patience et l’écoute sont indispensables, nous avons tenté de donner un aperçu de la diversité et de la richesse de cette notion. L’interrogation sur le temps, indissociable de la condition humaine ?


Pour (re)voir l’émission dans son ensemble, c’est par .

N’hésitez pas nous faire remonter toutes vos remarques concernant les Mardis à l’adresse suivante : culture@collegedesbernardins.fr

Mardi 21 juin, les Mardis des Bernardins seront ravis de vous accueillir pour l’avant-dernier débat de la saison, qui sera suivi d’un concert dans la nef dans le cadre de la Fête de la musique : « L’art comme engagement ». Farouk Mardam-Bey, éditeur et historien, Layla Ramezan, pianiste et Naïssam Jalal, flûtiste nous apporterons leur point de vue sur la question.

La soirée est en accès libre, et débute à 20h.

 

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS