Dans le monde sans en être

Renoncer pour mieux avancer ?

Bernadins_logo

AUJOURD’HUI, TOUT EST DEVENU DESIRABLE. Le renoncement est une valeur qui a le vent moins en poupe, au contraire chargée de connotations négatives, proche de l’échec : on renonce car on n’y arrive pas, rarement par choix. Nos trois intervenants de ce soir tentent de combattre cette image du renoncement, pour en faire une vertu, une manière d’apprendre à se connaître. Avec Karima Berger, Jean-Michel Hirt et Gemma Serrano, nous avons tenté d’apprendre à désirer renoncer, et de saisir ce qui peut rendre ce renoncement difficile de nos jours.



Pour (re)voir l’émission dans son ensemble, c’est par .

N’hésitez pas nous faire remonter toutes vos remarques concernant les Mardis à l’adresse suivante : culture@collegedesbernardins.fr

 

La semaine prochaine, les Mardis des Bernardins seront en vacances, mais nous nous retrouverons le 3 mai pour un débat autour des enjeux du fait de nommer les choses : « La confusion : les mots à l’épreuve du sens ». Seront présents Alain Finkielkraut, Valère Novarina et P. Frédéric Louzeau. Nous espérons vous y voir nombreux !

 

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS