Dans le monde sans en être

Jusqu’aux entrailles, Majnûn.

image

image

Majnûn,
L’amour poème,
traduit par André Miquel,
Ed. Actes sud.

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS