Dans le monde sans en être

Edito : Comme un goût d’éternité

Procession des reliques de St Thomas d'Aquin, 28 janvier 2016, aux Jacobins à Toulouse (c) N.-J. Porret/Ordre des Prêcheurs

Procession des reliques de St Thomas d’Aquin, 28 janvier 2016, aux Jacobins à Toulouse (c) N.-J. Porret/Ordre des Prêcheurs

Mes pieds foulent les pierres du cloître, dans la nuit hivernale. Par centaines, nous marchons dans les pas du saint. Il est là, devant, entouré de ses frères dans leur habit blanc.

Lui n’a sans doute jamais arpenté ces allées de son vivant. C’est pourtant ici qu’il repose, et que chaque année, il mène cette procession.

(c) N.-J. Porret/Ordre des Prêcheurs

(c) N.-J. Porret/Ordre des Prêcheurs

Son oeuvre magistrale n’a pas pris une ride, au point d’en faire l’auteur le plus cité par notre pontife actuel1Malgré la séculaire fraternité entre leurs ordres respectifs, comme l’a rappelé le frère prêcheur.

Des siècles ont passé. Les hommes, la société, la pensée, la nature, la cité, tout a changé. Mais pas ceci : des frères dominicains en procession dans leur cloître.

Le temps d’une soirée, ils reprennent leurs droits sur leur ancien couvent. Dans le cloître, dans l’église, dans la salle capitulaire, des silhouettes blanches, recouvertes d’un manteau noir. L’édifice retrouve ses habitants, et retrouve sa vocation.

Le temps d’une soirée, l’Histoire revit. Le monde entier a changé. Les spots ont remplacé les torches et les chandeliers; un lycée et un musée ont investi le couvent. Le temps a fait son oeuvre.

Pourtant, en cette heure, le temps semble bien loin. Ce n’est pas l’air du temps qui souffle. Le monde est là, tout autour. Pourtant, en ce lieu, le monde semble bien loin.

Oh, ils reprendront bien vite leurs droits. Leur folie et leurs tourments reviendront me secouer.

Mais dans la douce béatitude de cette soirée, je sais où est mon trésor, je sais où sont mes armes.

Mes pieds foulent les pierres du cloître, dans la nuit hivernale. Je repars dans le monde, sans en être.

“Je ne prie pas pour que tu les retires du monde, mais pour que tu les gardes du Mauvais.”

Prière à Gethsémani2Jn 17

FPitois

Notes :   [ + ]

1. Malgré la séculaire fraternité entre leurs ordres respectifs
2. Jn 17

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS