Dans le monde sans en être

Wiñay Wayna, rencontre avec un entrepreneur social au Pérou

Logowinaywayna

Il y a un mois j’ai reçu un message d’un ami parti au Pérou qui me demandait son aide pour lancer un projet entrepreneurial là bas. Très rapidement j’ai cherché à en savoir plus et cela m’a passionné au point de vouloir vous en parler un peu ici.

Peux-tu expliquer ce qu’est Wiñay Wayna en une phrase ?

C’est une entreprise sociale qui accompagne les rêveurs à devenir acteurs en structurant leur projet grâce a une méthodologie centrée sur l’authenticité et le développement des potentiels.

Qu’est ce qui t’a amené à lancer un tel projet à l’autre bout du monde ?

Il y a deux choses:

  • Tour d’abord, j’ai longtemps cherché un sens à mon rôle, ma place dans le monde. Je suis allé travailler en Inde, aux États-Unis, j’ai travaillé en parallèle de mes études mes deux dernières années de formation. J’ai touché a la comptabilité, la finance, l’entrepreneuriat, l’innovation, et même l’immobilier. J’ai compris petit à petit ce que j’aimais faire, et dans quelle conditions j’apportais le plus autour de moi.
  • La deuxième raison est que quand j’ai eu l’opportunité de lancer cette entreprise, il y avait de nombreux critères personnels réunis: je pouvais créer un travail qui développerait le potentiel des autres, ou il faut sans cesse innover, ou nous sortons de notre petit “chez-soi”, ou je peux travailler 15h par jours sans voir le temps passer et ou le challenge personnel est relevé.

Pourquoi le Pérou ?

J’y ai terminé mes études et y ai réalisé, sur place, un mémoire sur l’entrepreneuriat. J’avais donc quelques contacts et j’avais pu tester l’idée avant de me lancer à 100%

Qu’est ce que l’entrepreneuriat “social” ?

C’est la cherche d’un modèle organisationnel (la structure juridique n’a finalement pas beaucoup d’importance) qui permette de résoudre un problème de société, type social ou environnemental, d’une façon la plus autonome possible.

Quels sont les profils des jeunes que vous rencontrez ? Qu’est ce que Wiñay Wayna leur apporte ?

Nous sélectionnons les jeunes qui veulent monter a bord de notre Wayna Tour, un tour d’entrepreneuriat social. Nous rencontrons donc des jeunes très motivés pour être acteurs de changement, mais qui ne savent souvent pas comment faire et qui ont besoin d’un écosystème porteur. Nous rencontrons des jeunes de tout le Pérou, de la montagne, de la jungle et de la côte. Les profils sont impressionnants. La grande majorité a un potentiel énorme, même si ils n’ont, pour la majorité, pas beaucoup de moyens.

Nous les aidons a structurer leurs idées et leurs projets, car ils ont souvent le défaut de vouloir tout faire en même temps. De plus, ces jeunes qui embarquent dans le bus avec nous trouvent une nouvelle famille de rêveurs et d’acteurs, et ainsi se sentent beaucoup plus soutenus.

Comment les aidez vous ?

Nous offrons aux jeunes un espace ou tout est possible: il est permis de rêver, de se tromper, de ne pas être d’accord, de ne pas savoir… L’objectif étant de se former, tant professionnellement qu’humainement, pour que chacun revienne ensuite dans sa communauté et son village et commence à générer un impact positif.

Et à vous qu’est ce que ce projet vous apporte ?

Énormément! (Nous sommes deux co fondateurs, Jorge, Colombien, et moi-même).
Au delà de tous les aspects de la création d’une entreprise (juridique, captation client, crédibilité, marketing, image de marque, proposition de valeur …), la force de ce projet est d’être profondément ancré dans l’humain et le quotidien. Nous apprenons énormément de tous ces jeunes péruviens, aux parcours plus inspirants les uns que les autres. Travailler dans une autre culture permet aussi de se remettre en question.

Foto 13

Comment vous aidez ?

Il est possible de nous aider de nombreuses façons !
Tout d’abord, nous confier dans vos prières. Ce n’est pas facile d’entreprendre, encore moins dans un autre pays, et encore moins pour des jeunes qui veulent avoir un impact social.
D’une façon aussi très concrète, vous pouvez nous donner des contacts de personnes qui vivent au Pérou, qui y travaillent, ou même qui y sont passées.
Et puis en ce moment, et jusqu’ au 4 février 2016, nous avons aussi lancé une campagne de financement participatif, pour clôturer le budget du prochain tour et pour nous permettre de travailler sereinement pour les deux prochains mois. Participez et recevez une vidéo de remerciement directement d’un jeune issu du tour !!!
Et puis n’hésitez pas à parler de notre projet autour de vous.

Votre campagne est bien avancée, si elle dépasse ses objectifs comment allez-vous utiliser le surplus ?

Nous pourrons plus rapidement réaliser notre objectif de former au moins 50% de jeunes qui vivent dans des zones (très) défavorisée. Ce n’est pas nous qui allons changer le quotidien des communautés péruviennes, mais nous souhaitons former des jeunes qui vivent dans ces communautés pour que le changement naisse depuis la source même.

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS