Dans le monde sans en être

En 2016, vivez l’aventure en trouvant votre étoile.

 

Nous sommes faits pour l’aventure. Comment vivre l’aventure au quotidien? En trouvant son étoile.

Tout fleure bon l’aventure

Je cherche désespérément un pantalon à acheter dans ce magasin saturé de bruits et de lumières. Je n’en trouve pas. Je ressors bredouille sur les fringues mais renseigné sur la tendance de la mode. Vestes et pantalons beiges à poches, chèche de couleur enroulé autour du cou, le tout relevé avec une paire de lunettes de soleil. Ca brille aventure. La mode vestimentaire trek et traversée du désert attire. Normal, le besoin d’aventure est inscrit dans la chair de tout homme.

Les dérivatifs de l’aventure

Face à cet appel irrésistible, il y a deux écueils. Ne rien risquer ou rêver son histoire. Quand rien ne bouge, le besoin d’aventure est tel qu’on en vient à chercher des  dérivatifs en roulant par exemple à grande vitesse sur la route. Cela n’a rien à voir avec l’aventure. C’est de la compensation. Par ailleurs, quand on  romantise  l’aventure, on ne vit que pour le court temps d’une émotion et on rejette le reste des heures du jour. Cela n’est pas non plus l’aventure. L’aventure, c’est du piquant au quotidien. Comment vivre l’aventure au quotidien? En trouvant son étoile.

L’étoile de Guy de Larigaudie

Pour Guy de Larigaudie “L’aventure la plus prodigieuse est notre propre vie et celle-là est à notre taille. Aventure brève : trente, cinquante, quatre-vingts ans peut-être qu’il faut franchir durement, gréé comme un voilier cinglant vers cette étoile au grand large qui est notre repaire unique et notre unique espérance. Qu’importent coups de chien, tempêtes ou calme plat, puisqu’il y a cette étoile. Sans elle, il n’y aurait plus qu’à cracher son âme et à se détruire de désespérance. Mais sa lumière est là et sa recherche et sa poursuite font d’une vie humaine une aventure plus merveilleuse que la conquête d’un monde ou la course d’une nébuleuse. Cette aventure-là ne dépasse pas notre carrure. Il nous suffit de marcher vers notre Dieu pour être à la taille de l’Infini, et cela légitime tous nos rêves. (…)Un employé de bureau peut n’être qu’un affreux petit bourgeois sous-moyen, abruti de bureaucratie et obnubilé par son avancement et l’espoir de sa retraite. Mais, s’il en a le cœur, il peut lui aussi sur son pauvre navire lourd de paperasses et de routines, marcher à l’Etoile.” 1Etoile au grand Large – Guy de Larigaudie

L’étoile du pape François

Le Pape François vient également d’affirmer avec force:« Quand dans notre vie nous ne trouvons aucune étoile particulière qui nous appelle à faire quelque chose de plus, quelque chose de bon, à entreprendre un chemin, aussi à prendre une décision, quelque chose ne va pas. Et nous devons demander la grâce pour découvrir l’étoile que Dieu veut aujourd’hui me faire voir, parce que cette étoile me conduira à Jésus. »2Pape François aux jeunes présents à Greccio le 4 janvier 2016

L’Etoile et les étoiles

Jésus est l’Etoile du berger, celle ultime qui nous guide. Le cap sur l’Etoile est donc déjà une promesse d’aventure !  Mais nous sommes incarnés. Nous avons une intelligence, un cœur un corps qui sont autant de sources d’étoiles humaines à faire briller. Celles de  Guy de Larigaudie étaient entre autres l’écriture,  les voyages, l’amitié.

Connaissons-nous nos étoiles ? Celles qui font le fil rouge de notre vie. Celles que je suis appelé à faire briller aujourd’hui. Celles qui disent notre personne et qui n’ont rien à voir avec notre personnage de façade. Nous les ignorons peut-être. Ou nous les sentons confusément. Ou encore nous les devinons mais n’osons pas nous les avouer car leur découverte suppose un changement de vie, un risque à prendre, en bref l’aventure.

Mais n’est-ce pas ce à quoi nous sommes profondément appelés ?

Cap sur l’Etoile

Alors cap sur l’Etoile pour trouver nos étoiles, réapproprier nos désirs et nos talents, les mettre en œuvre et vivre en aventuriers du quotidien. Il en va de notre bonheur car “beaucoup trop d’hommes renoncent à leurs rêves parce qu’ils ne sont pas prêts à courir des risques, par peur de ne pas être à la hauteur, ou parce qu”on ne leur a jamais dit que ces désirs profonds du cœur sont bons. Mais l’âme humaine n’est pas faite pour maîtriser toutes les situations, elle est faite pour l’aventure.”3Indomptable : le secret de l’âme masculine – John Eldredge

 Loïc Tertrais

Notes :   [ + ]

1. Etoile au grand Large – Guy de Larigaudie
2. Pape François aux jeunes présents à Greccio le 4 janvier 2016
3. Indomptable : le secret de l’âme masculine – John Eldredge

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS