Dans le monde sans en être

Rencontre avec l’équipe des Mardis des Bernardins

c6013d42-ea5a-412a-b9f6-a1ff5ca1229c

En 2016, les Mardis des Bernardins font peau neuve ! L’occasion pour les Cahiers libres de rencontrer l’équipe de choc qui se cache derrière cette institution. A sa tête : Fabienne Robert, responsable éditoriale. Diplômée de Sciences Po Aix-en-Provence et titulaire d’un master recherche, elle s’est exilée quelques temps en Turquie à l’université de Galatasaray, puis en Nouvelle-Calédonie avant de découvrir le Collège des Bernardins. Coup de foudre ! En plus des Mardis, elle est aujourd’hui responsable de la Lettre de la recherche du Collège et ingénieur de recherche au sein de la cellule de veille ; elle travaille régulièrement avec des stagiaires issus de tous horizons qui, tous, contribuent à la qualité des Mardis. Pour cette première partie de l’année, c’est Yaël, une étudiante curieuse et touche-à-tout en master recherche de Théorie politique à l’Ecole doctorale de Sciences Po Paris qui accompagne les Mardis. Assistée de bénévoles fidèles – Gladys, Anne et Emmanuelle – ainsi que de Dimitri qui réalise les vidéos teaser, cette petite équipe avance main dans la main avec les autres services du Collège que ce soit pour la logistique, la communication et la réalisation audiovisuelle ou encore la conception de la grille de programmation, grille qui s’insère directement dans le projet du Collège en remettant l’homme au centre des préoccupations majeures de notre temps. Pour mieux découvrir leur travail, Fabienne et Yaël répondent à nos questions.

Bernardins

Cahiers libres : Que sont les Mardis des Bernardins ?

MdB : Les Mardis des Bernardins (#MdB pour les intimes) sont des cycles de débats/tables rondes hebdomadaires organisés par le Collège des Bernardins, ancien collège cistercien du XIIIe siècle situé en plein cœur de Paris. Chaque semaine, l’enjeu y est d’interpréter, d’échanger et de débattre des grandes transformations de notre temps dans le but de donner du sens à l’actualité brûlante, ce qui peut nous amener à aborder des thématiques très diverses pouvant allant de la robotique à la formation des imams en France par exemple ! La soirée se déroule en deux temps : ce sont d’abord 52 min de débat retransmis en direct sur le site du Collège, débat de trois à quatre voix complémentaires sur la question, puis 52 min (cette fois-ci, non retransmises) d’échange avec la salle. A défaut d’apporter systématiquement réponses et solutions, nous essayons, toujours à la lumière de la sagesse chrétienne, de départager l’information superficielle des enjeux véritables afin de penser autrement la place de l’homme dans nos sociétés.

A quel public s’adressent-ils ?

Contrairement aux colloques et séminaires de recherche proposés par le Collège, les Mardis des Bernardins s’adressent avant tout à un public de néophytes curieux. L’une de nos principales préoccupations est précisément de rendre accessible à tous les problématiques de fond de nos sociétés contemporaines en interrogeant l’information parfois trop superficielle mise à notre disposition.

“Nous restons ouverts à toute proposition de collaboration !”

Les Mardis sont ainsi ouverts à toute personne désirant comprendre le monde qui l’entoure. C’est pour cette raison que nous préparons ces rendez-vous en collaboration avec des entités très diverses : bien sûr le Pôle de recherche du Collège des Bernardins ou son Ecole Cathédrale, mais aussi les jeunes des Apprentis d’Auteuil, des groupes d’étudiants de classes préparatoires, le Collège de France, Entreprise et progrès, l’Institut du monde arabe ou les Editions du Seuil. Nous restons ouverts à toute proposition de collaboration !

Comment les suivre si on n’habite pas Paris ?

Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer dans notre bel auditorium les mardis soirs de 20h à 22h, la première partie, en plus d’être diffusée en direct sur le site du Collège des Bernardins, est visible dès le lendemain sur le site de France Culture Plus et bien entendu, le jour d’après sur Cahiers Libres avec en prime une vidéo de 2 petites minutes revenant sur les temps forts du débat. Une rediffusion est aussi prévue sur Radio Notre-Dame la semaine suivant le Mardi. Et de plus, il sera désormais possible de suivre la deuxième partie de nos Mardis en direct sur Twitter avec le #MdB. Néanmoins pour participer et assister à la partie « OFF » de l’émission, la seconde partie, vous ne pouvez que nous rejoindre, les Mardis sont gratuits pour les moins de 26 ans !

Quelles nouveautés prévoyez-vous pour 2016 ?

La diffusion en direct sur le site du Collège est une nouveauté, tout comme le Live-Tweet de l’échange avec la salle. Ce dernier est permis grâce à un système de questions par SMS que nous mettons en place. Il sera donc désormais possible d’envoyer ses questions tout au long du Mardi que l’on soit dans la salle ou devant son ordinateur. Nous avons décidé aussi de réserver un temps de la première partie du débat à une question du public, question qui sera retransmise en direct. Les suivantes trouveront leur réponse dans la deuxième partie d’échange avec la salle et sur Twitter.

80c1038f-b9f2-4437-8a49-027c881d7047

“Live-tweet et nouveaux décors !”

En plus de tout ça, nous profitons de la nouvelle année pour faire peau neuve et vous proposerons dès le 12 janvier un nouveau décor, mais aussi de nouveaux animateurs et une nouvelle réalisation pour ceux qui nous regardent en ligne.

Quels seront les grands thèmes abordés en début d’année ?

Nous commencerons l’année ce mardi 12 janvier avec un débat organisé en partenariat avec les Editions du Seuil autour du thème « De la barbarie extrême à la cruauté ordinaire, le mal entre exception et banalité ». Autour du plateau, nous recevons le père François Euvé (Revue ETUDES), Didier Fassin (Princeton University), Élisabeth Roudinesco (SIHPP) et Michel Terestchenko (Sciences Po Aix) : un théologien, un sociologue, une psychanalyste et un philosophe, pour quatre regards complémentaire permettant d’éclairer notre rapport au « mal ». Nous aurons aussi la chance d’accueillir à partir de 19h30 Nadia Vadori-Gauthier, danseuse d’Une minute de danse par jour qui dansera dans la nef avant le début du débat comme elle le fait chaque jour depuis les attaques de Charlie Hebdo en signe de « résistance poétique » face à la barbarie. Elle nous présentera son projet plus en détail en deuxième partie de soirée, lors de l’échange avec la salle. Cette première soirée sera animée par Laurent Lemire, journaliste au Nouvel Obs et à Livres Hebdo.

Ensuite, nous enchaînerons sur deux Mardis : le 19 janvier la question « Imams en France, imams de France, quels sont les enjeux de la formation des clercs musulmans ? » et le 26 janvier « Doit-on reposer la question religieuse en termes politiques ? » avant de nous intéresser le 2 février aux nouveaux liens « Client-entreprise » et le 9 février à l’humour. Le mardi 16 février sera un Mardi un peu spécial puisque nous projetterons en avant-première un documentaire Arte dédié à Philip K. Dick, auteur de science-fiction aux intuitions étrangement prémonitoires, ce qui donnera l’occasion de poser la question « Sommes-nous des Hommes-Machines ? »

Quoiqu’il en soit, pour être tenus au courant de l’ensemble de notre programmation, n’hésitez à vous inscrire sur notre groupe Facebook ou à visiter le site web du Collège des Bernardins qui est régulièrement mis à jour !

MdB

Les Mardis des Bernardins

Tous les mardis de 20h à 22h (hors vacances scolaires)

au Collège des Bernardins : 20, rue de Poissy – 75005, métro Jussieu ou Cardinal Lemoine

Pour plus d’informations : culture@collegedesbernardins.fr

2 réponses à “Rencontre avec l’équipe des Mardis des Bernardins”

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS