Dans le monde sans en être

Edito : Je ne suis pas un héros.

Remise du Prix Ozanam, le 12 décembre 2015, à l’auberge Adveniat. (c) Eric Salobir o.p.

“Tu dois être fier”, me disait récemment un ami à propos de mon activité de blogueur.

Fier… Il est vrai qu’on peut trouver quelques raisons de fierté.

Le projet un peu fou de quelques blogueurs de s’unir en un blog commun a réussi. Les nombreux contributeurs permettent la réussite de cette gageure d’une publication quotidienne. Des articles d’une qualité exceptionnelle, d’un contenu riche, d’opinions affirmées.

Plus de deux années de publication continue ont permis aux Cahiers de se ménager une place dans la cathosphère. Le succès des soirées CL à Paris ont permis un lien plus fort entre les rédacteurs, les contributeurs et les lecteurs. Des partenariats ont été créés avec des médias catholiques, notamment Famille Chrétienne et Aléteïa, et des liens tissés avec d’autres initiatives : le magazine Zélie, le film Leur Souffle, le réseau Hozana, les revues Boussole et Limite, le café multi-usages Le Simone des AlterCathos,…

Et finalement, un succès confirmé par la réussite du Prix Ozanam, autour de partenaires et d’un jury d’exception. Un Prix qui vient couronner d’excellents articles parmi des dizaines de propositions, notamment d’outre-Atlantique. Une portée inespérée!

Oui, vraiment, il y aurait de quoi être fier.

Et pourtant, ce n’est pas la fierté qui règne aujourd’hui.

La joie, d’abord. Une joie certaine, née de ces succès.

L’action de grâce, car rien de tout cela n’aurait été possible sans que l’Esprit souffle sur nos projets.

La gratitude, envers tous ceux qui ont apporté leur pierre à l’édification des Cahiers et des lecteurs.

La confiance, pour la continuation de cette intuition folle malgré l’ampleur de la tâche.

L’espérance, en la réalisation des projets futurs.

A la fierté, je ne dois rien. A moi-même, je ne dois rien. Aux autres, à vous, à toi, lecteur, beaucoup.

FPitois

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS