Magnifique texte Benoît ! Une bien belle poésie en prose !