Bonjour Benoît,

merci pour cette réflexion(et bravo pour ton précédent texte, très poétique !).

A noter qu’un sage célèbre a recommandé de ne pas dire qu'”autrefois, c’était mieux qu’aujourd’hui…”, car “Celui qui pose cette question n’est pas un sage”(Eccl.7v10) ! 😉
Et, ô paradoxe, ledit sage ajoute immédiatement après que “”la sagesse a autant de valeur qu’un héritage [je souligne]et elle profite à tout le monde. En effet, comme l’argent, elle protège du danger. Elle fait vivre plus longtemps ceux qui la possèdent. C’est pourquoi on gagne à la connaître”. Et ledit sage d’inviter à “regarder”(s’émerveiller ?) de “ce que Dieu a fait. Qui donc peut redresser ce qu’il a courbé ?” (v11-13). Un dernier verset qui ne plaira sans doute pas aux transhumanistes !

En Christ,
Pep’s