Dans le monde sans en être

Zélie, un magazine féminin chrétien

11656167_10206018836663752_1073370796_o (1)

La revue Zélie est un Magazine féminin Chrétien dont le lancement est prévu pour septembre 2015. Il est déjà possible de participer au financement via la plate-forme Credofunding. Les Cahiers Libres sont allés à la rencontre de celle qui porte le projet, la journaliste Solange Pinilla.

Cahiers Libres : En septembre 2015, un nouveau magazine féminin, Zélie, verra très probablement le jour, quelle est la particularité de ce projet ? A quoi bon rajouter encore un magazine à une presse féminine déjà bien fournie ?

Solange Pinilla : La presse féminine française est effectivement abondante et très lue. Cependant lorsqu’on feuillette ces magazines, on peut être déçu par un contenu pauvre, présentant la femme comme une consommatrice, uniquement préoccupée par son shopping et son régime minceur. Le magazine Zélie vise donc à inclure toutes les dimensions de la femme : physique, intellectuelle, sociale et spirituelle. Il s’adressera donc aux femmes chrétiennes, mais aussi à toute femme qui ne souhaite pas être réduite à sa fonction ou à des clichés, que ce soit “femme d’affaires carriériste”, “ménagère de moins de 50 ans” ou tant d’autres caricatures.

Que contiendrait un numéro type de Zélie et quels seront les thèmes et les rubriques du premier numéro ?

Zélie se déroule selon le fil d’une journée type. A chaque heure son activité et sa rubrique : au lever, prière du matin donc article à thématique spirituelle ; puis habillage donc article de mode ; ensuite arrivée au bureau donc une thématique professionnelle… On parcourt ainsi de nombreux sujets tels que l’éducation, l’histoire, les loisirs créatifs, la littérature, ou encore des rencontres et des récits. Le numéro 1, qui sortira très probablement en septembre 2015, aura pour thématique principale “La femme au Moyen-Age, au-delà des clichés”. A un article de fond succédera des livres et films reliés au Moyen-Age, un article spirituel et un texte de réflexion philosophique concernant notre rapport aux biens matériels, thématique souvent évoquée à l’époque médiévale. Je vous laisse découvrir d’autres surprises début septembre !

En quoi le positionnement chrétien peut-il être fécond et s’exprimer dans le format “magazine féminin” ?

Le positionnement chrétien répond d’abord à une attente, que j’avais d’abord remarquée devant l’absence de magazine féminin et chrétien sur le marché de la presse chrétienne ; puis constatée devant l’enthousiasme suscité par la publication du numéro 0 de Zélie en mars dernier. Le caractère chrétien du magazine ne suppose pas des sujets exclusivement religieux. Il s’exprime dans le regard et l’angle présent dans chaque article. Ainsi la rubrique mode présente des vêtements reflétant la personne féminine intégrale plutôt qu’un seul objectif de séduction. Dans les articles historiques ou littéraires, un regard chrétien permet de valoriser le rôle de l’Église mais surtout de mettre en évidence la richesse de la personne humaine, corps, cœur, âme et esprit.

Pourquoi “Zélie” ?

Il s’agit bien sûr d’une référence à la bienheureuse Zélie Martin, mère de sainte Thérèse de Lisieux et de ses sœurs. Elle sera canonisée avec son époux le 18 octobre, l’occasion de parler d’elle dans le numéro 2 de Zélie !  Cette femme chrétienne est un modèle à la fois familial, ayant vécu la sainteté dans le mariage et dans sa maternité, mais aussi comme chef d’entreprise dans son atelier de dentelle à Alençon. Elle a vécu des épreuves douloureuses, comme la perte de quatre de ses neuf enfants en bas âge, et est donc proche des femmes d’aujourd’hui par sa profonde humanité… et non comme modèle idéal et inatteignable.

Le financement d’un projet est toujours une question épineuse, pourquoi avoir fait le choix du financement participatif ?

Le financement participatif permet aux donateurs de se sentir partie prenante de cette aventure entrepreneuriale et de montrer leur enthousiasme pour le projet. Cet encouragement via le financement donne un crédit supplémentaire au projet en le plaçant dans une bonne dynamique de communication. Et cela a été le cas depuis le début puisque la collecte sur Credofunding a démarré sur les chapeaux de roues : en une semaine, 56 % de la collecte était financée. Après 20 jours, nous sommes actuellement à 85 %. Un tel type de financement permet aussi une dynamique de convergence autour du projet puisque plus de vingt-cinq personnes m’ont contactée pour me proposer leur contribution, parmi lesquelles d’excellentes idées.

Pourquoi avoir fait le choix de la gratuité ?

Aujourd’hui, les lecteurs sont moins prêts à payer pour consommer de l’information, surtout numérique. La gratuité permet de toucher un plus grand nombre de personnes, sans la barrière financière. En tant qu’entrepreneur, un gestion automatisée des abonnements gratuits est également plus simple.

Qu’avez vous envie de dire à vos futures lectrices et aux personnes intéressées par le projet ?

Je les appelle à me faire part de leurs attentes et de leurs remarques (ici), de leurs réflexions autour des articles. Ces échanges sont notamment possibles via les réseaux sociaux, puisque Zélie est présente sur Facebook et Twitter. J’espère que Zélie sera un compagnon de route au début de chaque mois, un moment de calme et de plaisir en marge des activités quotidiennes, un moyen de nourrir leur vie et leur âme.

Propos recueillis par Fol Bavard

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS