“Cette théologie est fondamentale car d’elle tout dépend”. Non. L’Amour de Dieu, et ce que nous en vivons, sont fondamentaux, car d’eux dépend tout le reste. Ensuite d’accord avec votre article. « Amour et vérité se rencontrent. » D’où l’importance de rappeler la hiérarchie des dogmes et des vérités de foi portées par le magistère, de les mettre en relation avec cet Amour pour qu’elles et Il s’incarnent, de procéder en dialectique ouverte pour un discernement en intelligence qui permettent de vivre vérités et Amour en communion.