[…] fais suite à L’EXCELLENTE CHRONIQUE DE PIERRE JOVA parue dans Cahiers Libres. Ce n’est en rien un droit de réponse ni même une contre-écriture. […]