Dans le monde sans en être

Édito : Dans le monde sans en être

Retirés des hommes

“Ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient habituellement ; c’était Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères.” (Ac 1, 13-14)

Nous sommes entre l’Ascension et la Pentecôte. Ce temps où les Apotres attendent, retirés du monde et en prière, préparant leurs coeurs à recevoir le don de l’Esprit que Jésus a promis d’envoyer. Ils se préparent à dire oui, à dire fiat, prenant pour modèle celle qui a toujours su dire oui, celle dont le fils vient de l’Esprit.

Ainsi, l’Eglise fait ses premiers pas sans le Christ visible, dans l’attente confiante de la réalisation de la promesse, dans la prière constante et commune, et découvrant sa mission de témoigner sur la terre.

L’Esprit continue l’oeuvre sanctificatrice du Christ dans le monde. Et c’est par les Apôtres et donc à travers son Eglise que l’Esprit se répand au monde. Eglise dont nous faisons partie. D’ou le rôle important qui nous est confié d’évangéliser et de porter cet Esprit de Dieu au monde. Le Pape François a d’ailleurs souligné ce point crucial de la vie de baptisé par son exhortation apostolique Evangelii Gaudium.

“Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.” (Ac 1, 8)

“Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création.” (Mc 16, 15)

 Ajoutés à Dieu Trinitaire

Recevant l’Esprit de Dieu, nous recevons son Amour, son Souffle créateur qui flottait sur les eaux lors de la Genèse, ce Trait d’union entre le Père et le Fils. Nous appartenons à la Trinité de Dieu.

“Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Père saint, garde-les unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous-mêmes.” (Jn 17, 11)

C’est dans le nom de Dieu, Je Suis, l’Eternel, ce nom si sacré pour les Juifs qu’il en est imprononçable, c’est dans ce nom qui est le sien que Dieu veut nous placer, unis a Lui.

Nous venions de voir que les Apôtres au Cénacle étaient réunis en Eglise. Ici, Dieu Père et Fils nous veulent être leur famille, unis par l’Amour, porteurs de leur nom. Ne dis-t-on pas que l’amour conjugal enveloppant la famille qui en nait est à l’image de l’amour trinitaire ?

“De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde.

Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité.

Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.

Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.

Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :

moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.

Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé.

Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux.”

(Jn 17, 18-26)

 

S’il est une chose sur laquelle il est important de s’arrêter et de méditer durant ces quelques jours entre l’Ascension et la Pentecôte, ce sont ces paroles du Christ. Vous ne trouverez rien de plus grand pour vous sur cette terre, ni hier, ni aujourd’hui, ni demain, que ce cadeau de Dieu : être UN avec la Trinité.

 

Ayssalène

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS