Dans le monde sans en être

Saint Etienne : le nouvel Eldorado des migrants ?

PèreRiffard12 000 euros ! Ou plutôt 239 amendes de 50 euros. Le réquisitoire est implacable. Le procureur-adjoint de Saint Etienne a requis cette amende contre le père Gérard Riffard, un prêtre à la retraite de 70 ans.

Mais quelles terribles infractions a bien pu commettre le vieil homme ?

Selon le Président du tribunal d’instance, il est coupable d’avoir créé “un appel d’air en faveur du puits sans fond qu’est l’immigration clandestine”.

Ainsi, le vieux prêtre serait à l’origine d’un phénomène physique inconnu découvert par notre Archimède en robe de magistrat : l’appel d’air vers les puits sans fond…

Mais pourquoi cette accusation ? Le père Riffard héberge depuis plusieurs années des demandeurs d’asile venant de différents pays d’Afrique. Ils sont sans ressource et surtout sans aucun abri. Il les a d’abord hébergés dans son presbytère de la paroisse Sainte Claire, dans le quartier de Montreynaud à Saint Etienne. Puis il a organisé leur accueil à travers une association, Anticyclone. Celle-ci a permis à de nombreux demandeurs d’asiles de trouver un toit, qui n’est autre qu’une salle paroissiale de Sainte Claire. Le père Riffard n’est plus le curé de Sainte Claire depuis quelques années, il est retraité, prêtre auxiliaire.

Le motif du procès est l’infraction à un arrêté municipal pris le 6 février 2013 par le maire PS de Saint Etienne. La décision du maire interdisait le logement dans cette salle paroissiale pour des raisons de sécurité. Le bâtiment ne serait pas aux normes, et si un incendie se déclarait, les résidents risqueraient d’être piégés…

L’argument est discutable selon le père Riffard, mais surtout ces immigrés n’ont pas d’alternative : ni l’Etat, ni la mairie n’ont de solution d’hébergement alors qu’ils ont l’obligation de loger les demandeurs d’asile 1Bien qu’arrivés irrégulièrement, ces personnes ont fait une demande d’asile politique. Ce qui implique un statut particulier. . La rue serait-elle moins dangereuse pour ces migrants ? Ce sont des familles, il y a des enfants.

Mais cette histoire d’arrêté municipal est un paravent. Ce que vise la mairie et la justice est une question politique : on reproche au prêtre d’organiser l’accueil des migrants. Le juge l’a reconnu en l’accusant de créer un “appel d’air” et il a même avoué que c’est ce que dit la Préfecture.

Cette histoire d’appel d’air ne tient pas debout : alors les milliers de migrants qui traversent la Méditerranée sur de frêles esquifs et qui prennent le risque de se noyer au large de Lampedusa, braveraient tous ces dangers pour atteindre l’Eldorado de la salle paroissiale de Montreynaud à Saint Etienne (42) ?

Croire que les initiatives en faveur des migrants les incitent à venir en France est une illusion, un fantasme. Si ces hommes et ces femmes quittent leur pays, c’est pour fuir la misère, les guerres, les famines, les épidémies qui dévastent certains États du continent africain. Ils viennent en France parce que c’est un pays riche, appartenant aux dix plus importantes puissances du monde. Ils viennent chez nous parce que nous avons une chose essentielle en commun : la francophonie. Il est donc logique que des personnes fuyant des pays pauvres viennent vers un pays riche où ils pourront être compris.

Être migrant n’est pas une sinécure et ces gens le savent. Ils payent cher des passeurs, certains prennent le risque de périr noyé en Méditerranée. Mais ils ont l’espérance d’une vie meilleure car la France est un pays riche et surtout en paix. Si quelque chose crée un “appel d’air” c’est seulement cela.

Certes, on peut soutenir que les capacités d’accueil d’un pays, même riche, sont limitées. A cela nous pouvons délivrer la réponse de Mgr Lebrun, évêque de Saint Etienne qui soutient le père Riffard : Notre société dit qu’elle ne peut pas prendre en charge toute la misère du monde. Doit-elle, pour autant, interdire de faire du bien ?”

Mais le plus surprenant dans cette affaire, est que ce soit un gouvernement et une municipalité de gauche qui attaquent le père Riffard. Il y a deux ans Cécile Duflot avait pourtant houspillé l’Église en la sommant d’accueillir des sans abris, comme si elle ne s’en occupait pas. Bruno Leroux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, avait dit de l’Eglise à ce sujet : “Vous savez, il faut toujours être en harmonie avec ce qu’on professe”. Et voilà que cette même gauche reproche à l’Eglise ce qu’elle lui demande ! Pire : le soutien aux immigrés est plutôt une cause de gauche, or le PS ne semble guère en harmonie avec ce qu’il professe…

Le gouvernement deviendrait-il de droite ? Ou plutôt, aurait-il tellement peur de la montée du Front national, qu’il viendrait à le singer pour satisfaire des électeurs en froid avec les migrants ?

Alors si c’est pour ça, nous pouvons inviter François Hollande et ses amis à rendre une aimable visite à Matteo Renzi, le Président du Conseil Italien. Renzi est un homme du centre-gauche, il est le seul homme de gauche d’Europe à avoir gagné aux élections européennes. Mieux, l’Italie a connu une abstention faible et l’extrème-droite s’est même essouflée. Le succès de Renzi est total, absolu.

Or Renzi ne fait pas dans la surenchère contre les migrants. A la suite de son prédécesseur Letta 2De gauche, lui aussi., il défend l’aide aux naufragés de Lampedusa. Il maintient l’opération Mare Nostrum, un déploiement de la Marine militaire au large de la Sicile pour venir en aide aux esquifs en difficultés.

Mieux, le gouvernement Renzi n’a pas remis en question l’abolition du délit d’immigration clandestine votée peut avant son arrivée. Cette loi fait consensus en Italie et seul la très populiste Ligue du Nord la combat. Mais cette Ligue d’extrême-droite ne pèse que 4% dans les sondages. N’oublions pas que la loi pénalisant l’immigration clandestine n’a eu aucun effet sur les flux migratoires en direction de Lampedusa. En revanche, elle semble avoir découragé les marins de venir en aide aux migrants naufragés, transformant la Méditerranée en cimetière marin.

La “politique de Lampedusa” est une conséquence des nombreuses déclarations du pape François et de son voyage sur cette île. L’opinion publique italienne semble suivre ces appels du Pape, c’est très positif.

Pendant que la gauche italienne gagne les élections et vient en aide aux migrants à la suite du Pape, la gauche française se prend une déculotté et s’en prend à un prêtre pour avoir aidé des demandeurs d’asile…

Quelque chose ne tourne pas rond de ce côté des Alpes.

Charles Vaugirard

Notes :   [ + ]

1. Bien qu’arrivés irrégulièrement, ces personnes ont fait une demande d’asile politique. Ce qui implique un statut particulier.
2. De gauche, lui aussi.

7 réponses à “Saint Etienne : le nouvel Eldorado des migrants ?”

  1. Phylloscopus_inornatus

    “Alors les milliers de migrants qui traversent la Méditerranée sur de frêles esquifs et qui prennent le risque de se noyer au large de Lampedusa, braveraient tous ces dangers pour atteindre l’Eldorado de la salle paroissiale de Montreynaud à Saint Etienne ?”
    … Sans vouloir faire de l’humour mal placé, je crois qu’avec cette phrase tu entres de plain-pied dans la grande histoire du Derby.

  2. Charles Vaugirard

    @Phylloscopus : Ah ça c’est sûr, c’est digne du Derby. Mais qui aime bien taquine bien : je suis à moitié Stéphanois depuis quelques mois (chose que je vis bien malgré mon amour pour Lyon 😉 ).

  3. Wolf

    L’argument de l’appel d’air est un argument que j’ai déjà entendu souvent pour excuser le refus de s’engager dans l’aide à ceux qui partent, sans savoir toujours où ils vont arriver. C’est du grand n’importe quoi.

  4. Schwertz-Favrat

    Quelle action collective organiser au niveau régional ? national ? … qui puisse peser sur le référé.

  5. Mazellier

    D’accord sur le fond du texte mais accoler le titre de vieux à une personne de 70 ans active!!! Je suis une retraitée de 70 ans et active .

  6. AFRIKALIEN

    surement ces migrants vienent de la cote d’ivoire? un pays victime des bombardements de l’armée française… jusqu’où ira le cynisme en occident???

  7. Pierre TROLLIET

    Lyon Août 1942
    Le cardinal a déclaré au préfet : “Vous n’aurez pas les enfants.” Le conflit est ouvert; le conflit est public, l’Eglise de France se dresse contre l’ignoble Tartari,. “Français de toutes opinions, de toutes croyances, écoutez l’appel de vos conscience. Ne laissez pas livrer des innocents au bourreaux.

    St Etienne 2014
    Le père Riffard pourrait dire” Vous ne mettrez pas les demandeurs d’asile à la rue”. En effet les chrétiens sont derrière lui, prêts à se mobiliser pour la fraternité

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS