Excellent. Et j’ajoute que c’est aussi l’occasion de constater que de nombreux pays, et même la plupart, ont un rapport avec leurs symboles nationaux, qu’il s’agisse du drapeau, de divers insignes, ou du maillot et du onze national, beaucoup plus apaisé, unanime, sincère et spontané que le nôtre. Et que cela n’en fait pas forcément des attardés ni de la dangereuse graine de fascistes se disposant à revendiquer quelque corridor de Dantzig ou on ne sait quel Gran Chaco.