Dans le monde sans en être

Antidote à un nouvel hoax

214944980--672x359C’était vraiment trop insupportable pour certains de voir un imam, un rabbin, un pape et un patriarche prier au même endroit pour la paix.

Les haineux ont donc lancé une rumeur selon laquelle l’imam aurait prié pour « avoir la victoire sur les infidèles » c’est-à-dire nous, devant le pape qui s’est fait berner comme un bleu.

Je ne citerai pas leurs noms ni ceux de leurs blogs pour ne pas leur faire la publicité qu’ils souhaitent tant.

Ces gens donc ne parlent pas arabe, mais ont heureusement deux « témoins » qui le parlent : une convertie dont on ne nous donne pas le nom et un Egyptien allemand qui fait de l’islam une cause personnelle suite à une enfance terrible.

Ces deux « témoins » ont entendu ce que personne d’autre n’entend.

J’ai écouté à mon tour sa prière et à aucun moment je n’ai entendu cela  qui signifie « Que Dieu nous aide à gagner contre les mécréants ! » et qui est la fin de la deuxième sourate.

Mécréants se prononce comme cela. Jugez vous-même à partir de 1’48

N’étant pas complètement arabophone, je l’ai fait écouter à un ami qui l’est, et de naissance qui plus est. Oui j’ai un très bon ami musulman. Cela va sans doute discréditer mon témoignage pour certains mais je continue pour les autres.

Cet ami m’a confirmé l’absence de cette citation.

Il m’a expliqué aussi que la traduction du mot kafir par infidèles n’est pas celle retenue par les musulmans à l’heure actuelle, à part quelques excités, et qu’ils préfèrent le traduire par « ceux qui ne croient pas ».

Je rappelle par ailleurs qu’il y avait ce jour-là des personnes arabophones dans l’assistance, dont Monseigneur Fouad Twal qui ne s’est pas offusqué et pour cause.

Quant à tirer un verset du Coran pour justifier la violence du livre c’est aussi idiot que de prendre Luc 19, 27 au pied de la lettre « Amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence. »

En espérant que cette brève mise au point aura autant d’impact que les mails tendancieux qui commencent à se répandre.

Las tres religiones tenemos nuestros grupos fundamentalistas, pequeños en relación a todo el resto. / Nos trois religions ont leurs groupes fondamentalistes, petits comparés à tout le reste. 1 source : ici.

Valérie Barbe blogueuse à Jonas Tree

Edit : la vidéo que nous avons mise dans l’article était incomplète. Nous en sommes désolés. Nous diffusons le commentaire de Valérie Barbe du vendredi 13 juin à 17h45, qui rectifie son propos suite à cette information. Elle apporte également une explication sur les propos de l’imam.

“J’ai visionné la video de Kto et en effet la phrase y est dite contrairement à la vidéo qui est dans ce billet. Dont acte.

Cela ne remet pourtant pas en cause le fait que cette rumeur est un hoax. En effet :

C’est un mensonge de prétendre que cet imam s’en prend aux chrétiens. Pensez vous vraiment que Mgr Twal, présent, aurait laissé passer ça ? Il n’a pas été interrogé à ce sujet car il n’y a pas de sujet. Il est toujours possible de donner une interprétation négative. Un commentateur sur Facebook m’a même parlé de la duplicité des musulmans !!! “Des”, tous.

J’ai lu aussi le billet du Père Madros qui nous dit comment les musulmans ont vu cette intervention et qui s’en prend aussi au passage au rabbin. Je l’ai fait visionner à plusieurs amis musulmans et pas qu’en France et je vous assure qu’ils n’y ont vu qu’un message de paix. Le Kafir est pour eux non pas le chrétien mais celui qui n’est pas dans le droit chemin sans l’associer au chrétien. Mais c’est sans doute la fameuse duplicité des musulmans. J’ai prié tout à l’heure avec un ami irakien. Il ne voit pas les musulmans ainsi. Il pleure tout comme moi sur la montée du fondamentalisme.”

Notes :   [ + ]

1. source : ici.

36 réponses à “Antidote à un nouvel hoax”

  1. Fikmonskov

    “J’ai écouté à mon tour sa prière et à aucun moment je n’ai entendu celà qui signifie « Que Dieu nous aide à gagner contre les mécréants ! »”

    Google trad remplace “mécréants” par “infidèles”.

    Google trad fait sans doute partie des “quelques excités”.

  2. Valérie Barbe

    Kafir signifie infidèle mais aussi mécréant selon le sens de la phrase. Et ce mot n’est pas prononcé quoiqu’il en soit.

  3. Fikmonskov

    “une convertie dont on ne nous donne pas le nom et un Egyptien allemand qui fait de l’islam une cause personnelle suite à une enfance terrible”

    “Oui j’ai un très bon ami musulman.”

    Pas non plus de nom, et objectivité là aussi difficile à croire.

    Bref, vous répondez à une rumeur par une autre rumeur.

    Désolé, il m’en faudra plus pour me convaincre.

  4. Beaulieu

    le mot utilisé et qui a fait bondir plus d’un chrétien de Palestin ou je vis est ilkafirin. Et le sens de la phrase est le même de la victoire sur les infidèles. Reste à savoir qui sont les infidèles. J’ai commenté en direct cette phrase. Et ca me fait mal au cheveux de voir son exploitation aujourd’hui par certains mais elle a bien été prononcée et elle est tout à fait audible sur la chaine youtube du vatican, c’est la dernière phrase psalmodiée.

  5. Benoit

    c’était une erreur, j’ai remis la vidéo.

    Le sujet est suffisamment grave pour être précis sur les faits. Merci Valerie

  6. Un ami d'Algérie

    Chers fidèles,
    Je me permets d’intervenir sans mettre mon nom car je n’en vois pas l’intérêt. J’interviens pour tenter de mettre fin à une polémique qui n’a pas lieu d’être, les médias n’en parlent même pas. La vidéo comporte un message de paix pour tous les peuples. Peace !!

  7. Valerie Barbe

    MOnseigneur Tawl arabophone etvuvant au jour le jour avec des musulmans à Jerusalem ne s’ offusque pas mais ici des non arabophones savent mieux que lui…

  8. Charles Vaugirard

    Je suis d’accord avec Valérie Barbe et j’ajoute que les musulmans qui sont venus à Rome ont pris des risques : je doute que les islamistes fondamentalistes du Hamas, d’Al Qaïda et consorts approuvent une prière pour la paix aux côté du chef des “kafir” chrétiens et du chef des “kafir” Juifs…

    Prière pour la paix qui implique de reconnaître à chacun le droit de vivre sur sa terre et de la gérer lui-même…

    Donc regardons le message de cette initiative et le risque qu’ont pris ces musulmans.

  9. Pascal JAcob

    Merci pour cette mise au point. Une remarque à propos de la phrase de Valérie Barbe : les fondamentaux du christianisme ne sont pas ceux de l’islam, aussi être un “fondamentaliste” chrétien ne signifie rien d’autre que de faire du Christ le fondement de sa vie, c’est à dire être un saint.

  10. vchalmel

    La démarche de cet article est louable tant est qu’elle soit franche. Malheureusement elle est erronée…

    Le lien vers la vidéo intégrale sur la chaine du vatican (https://www.youtube.com/watch?v=p_fdxpwWKHQ) a déjà été donné, ainsi que le fait que la phrase incriminée soit la dernière psalmodiée à 1:53:50

    Par contre je trouve ridicule d’épiloguer sur le sens du kafir, kefar, kefirin, ou toute autre variation de ce mot arabe. Mécréant, malcroyant, ou infidèle c’est pareil. c’est celui qui ne croit pas, ou mal, c’est à dire le Chrétien ou le Juif, et l’anthropologie coranique est très claire sur le sort réservé à ces collègues.

    Par ailleurs les “quelques excités” sont a priori bien plus nombreux que vous le laissez entendre, car nombre d’entre nous ont entendu ce mot utilisé comme insulte à notre endroit par des “chances pour la France”.

    Et si vous ne vous en étiez pas rendu compte, votre verset de l’évangile de Luc est un morceau de parabole. Ce qui n’est le cas d’aucun des TRÈS nombreux extraits du coran détaillant de quelle manière traiter les non-musulmans.

  11. Beaulieu

    La vérité nous rendra libre et je vis à Jérusalem depuis 14 ans. Si Mgr Twal n’a pas réagi (a-t-il été interrogé, je l’ignore) d’autres à Jérusalem l’ont fait. Lire à ce propos un texte du père Peter Madros de Jérusalem.
    http://eecho.fr/vu-de-jerusalem-rome-rencontre-du-9-juin-2014/#.U5rnJ_l_u9F
    On peut interpréter et la sourate et sa finale de diverses manières. Il reste que cette sourate n’était pas dans le programme, ni le texte qui l’a suivie et que c’est en soi un souci. Il d’en demeure pas moins que les textes “officiels”étaient de toute beauté et qu’ils étaient effectivement courageux. Dans la prière musulmane, on prie rarement pour le bien des non-musulmans hors là, les prières étaient très belles et explicitement tournées aussi vers les non-musulmans.

  12. Valérie Barbe

    @Beaulieu: Je comprends votre point de vue. Mais je trouve particulièrement déplacé de monter en épingle cette phrase et en profiter pour attiser le feu alors même que le pape fait une démarche de paix.

  13. Valérie Barbe

    j’ai visionné la video de Kto et en effet la phrase y est dite contrairement à la vidéo qui est dans ce billet. Dont acte.
    Cela ne remet pourtant pas en cause le fait que cette rumeur est un hoax. En effet:
    C’est un mensonge de prétendre que cet imam s’en prend aux chrétiens. Pensez vous vraiment que Mgr Twal présent aurait laissé passer ça ? Il na pas été interrogé à ce sujet car il n’y a pas de sujet. Il est toujours possible de donner une interprétation négative. Un commentateur sur FB m’a même parlé de la duplicité des musulmans !!! Des, tous.
    J’ai lu aussi le billet du Père Madros qui nous dit comment les musulmans ont vu cette intervention et qui s’en prend aussi au passage au rabbin. Je l’ai fait visionnée à plusieurs amis musulmans et pas qu’en France et je vous assure qu’ils n’y ont vu qu’un message de paix; Le Kafir est pour eux non pas le chrétien mais celui qui n’est pas dans le droit chemin sans l’associer au chrétien. Mais c’est sans doute la fameuse duplicité des musulmans. J’ai prié tout à l’heure avec un ami irakien. Il ne voit pas les musulmans ainsi. Il pleure tout comme moi sur la montée du fondamentalisme.

  14. Koz

    Tiens, comme ça, pour mettre de l’ambiance, je me demande combien, parmi ceux que cette phrase révulse sont des amateurs de l’ancienne prière pour les “Juifs perfides” (ie infidèles).

  15. Hubert

    Précisions pour l’extrait de Luc: il s’agit d’un extrait du récit d’une parabole. Jésus cite alors un seigneur imaginaire ordonnant “« Amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence. ». Rien à voir avec un commandement du Christ lui-même.

    Pour la polémique: il me semble que dans l’islam les juifs et les chrétiens n’ont pas le statut de “kafir” (mécréants), mais de “dhimmi” (les personnes issues des autres religions monothéistes).

  16. DUPRE

    Moi ça ne me choque pas qu’il la dise en tant que musulman…au moins il a les convictions de son prosélytisme et appelle un chat un chat (en l’occurence un mécréant ou un infidèle). Un prêtre qui proclame le Christ en Arabie Saoudite est tout aussi courageux. En revanche qu’il la dise au Vatican alors que ce n’est pas prévu…c’est au moins gênant, au pire agressif selon comment on reçoit l’interprétation du texte. Je comprendrais très bien dans l’autre sens le scandale d’un prêtre affirmant à la Mecque la nécessité de convertir les non-chrétiens à la fin d’une prière. La seule différence, et de taille, c’est que nous savons avoir la vérité. Accepter sans se poser la question (sans pour autant demander à tout le monde de les condamner aussi fermement que certains) ces termes m’apparaît un peu léger dans cet article…

  17. Alsds

    Les “juifs perfides” sont une excellente analogie.

    Dans un cas, médiatisation à outrance. Et dans le cas qui nous concerne, personne ou presque n’en parle, à part la frange d’extrême droite (ce qu’on est en droit de déplorer). Et aussi cet article, qui sous prétexte de dénoncer un hoax s’appuie sur une “preuve” falsifiée, se montre plus agressif que ceux qu’il combat, et m’atterre en mettant sur un pied d’égalité la violence de Luc 19, 27 et celle du Coran.

    Un minimum d’équité dans le traitement médiatique aurait été le bienvenu.

  18. Valerie Barbe

    Alsds Relisez mon dernier commentaire et vous verrez qu’il n’y a pas de ma part une quelconque falsification.

  19. Fikmonskov

    En fait de duplicité, pas besoin d’aller chercher chez les musulmans : vous tous ici, Valérie, Koz et Vaugirard, nous en donnez de superbes exemples.

    Vous savez que le dialogue et la paix, ça marche AUSSI avec les chrétiens qui ont le tort de ne pas penser tout exactement comme vous ?

  20. Fikmonskov

    Tiens, comme ça, pour mettre de l’ambiance, je me demande combien, parmi ceux que cette phrase révulse sont des amateurs de l’ancienne prière pour les “Juifs perfides” (ie infidèles).

    La différence, c’est que cette prière n’a pas été lu à cette rencontre. Si tu avais lu le texte du Père Madros, tu saurais que les textes choisis par les chrétiens l’ont été avec soin pour n’offenser personne, conformément à ce qui avait apparemment été explicitement demandé.

    Bref, tu ne peux pas t’empêcher de t’en prendre aux tradis, quitte à être complètement hors-sujet.

    “Démarche de paix”, qu’il disait.

  21. Valérie Barbe

    Parler de duplicité puis de dialogue et de paix. Fik, je n’entrerai pas dans ce jeu. J’admet que l’on ne pense pas comme moi, mais je demande aussi qu’on l’admette pour moi. En l’occurrence, il ne s’agit pas ici de pensée chrétienne différente mais d’instrumentalisation d’une phrase par des gens qui cherchent sans cesse à présenter l’islam, tout l’islam comme un danger et à torpiller les initiatives de paix.

  22. Charles Vaugirard

    @Fikmonskov : “Vous savez que le dialogue et la paix, ça marche AUSSI avec les chrétiens qui ont le tort de ne pas penser tout exactement comme vous ?”

    Dans ce cas on pourrait demander au Pape François d’organiser une rencontre entre nous dans les jardins du Vatican ? Promis je n’ajouterai pas une phrase surprise 😉

  23. Fikmonskov

    Valérie, je n’admets pas que vous pensiez contre la réalité, contre ce qui s’est vraiment passé.

    Vous le faites en conscience, puisque vous savez maintenant que cette phrase a vraiment été prononcée – alors qu’elle n’était pas prévue – et que vous continuez à faire comme si elle ne l’avait pas été.

    Vous pensez mal, de façon évidente et claire, et accusez ceux qui vous le disent d’être des haineux qui ne supportent pas l’idée de paix. C’est ce que vous dites dans votre article, dès la première phrase.

    Ce qui d’ailleurs est une drôle de façon de montrer qu’on accepte qu’ils pensent ce qu’ils pensent.

    Bref, cohérence zéro. Et ça, non, désolé, je ne l’admets pas.

    Charles, moi je ne le souhaite pas. Tu remarqueras que je suis moi complètement cohérent : je ne prétends pas réconcilier tout le monde. Vous si ; et vous clivez en permanence.

  24. Valérie Barbe

    Fik, je vous envoie à mon commentaire d’hier 17h45.

  25. Valérie Barbe

    La taqīya est une accusation souvent lancée contre les musulmans en général… Et également souvent lancée par les sunnites contre les chi’ites.
    La taqiya est avant tout la ruse divine contre les méchants.C’est la dissimulation de sa foi pour échapper à la barbarie extrémiste, pour se sauver des persécutions, pour éviter la mort.
    Il faut donc penser être en danger de mort et ce n’était pas le cas dans les jardins du Vatican.

  26. Sébastien

    Non, la taqiya doit être pratiquée en cas de nécessité et pas seulement en cas de danger de mort. Je vous renvoie à l’article de Wikipedia en anglais :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Taqiyya

    Yasser Arafat pratiquait le double langage (un discours de paix à l’usage de l’Occident et un discours guerrier pour ses partisans) et il n’était pas en danger de mort à chaque fois. Une fois acquise, la langue de bois s’emploie en permanence, surtout chez ceux qui ont des responsabilités.

  27. Valerie Barbe

    Une fois acquise, la langue de bois s’emploie en permanence, surtout chez ceux qui ont des responsabilités et pas que chez les musulmans.

  28. cadars

    Toute votre vie, que vous soyez papes ou mendiants, hommes de Paix vous devrez prêcher contre la guerre et subir les critiques de ceux qui attisent le feu ou ne font rien pour l’empêcher …

  29. Manon Robert

    Valérie Barbe: Vous devriez modifier votre article pour dire que la phrase en question a été prononcée tel que vous le mentionnez dans un de vos commentaires. À défaut de le faire, on pourrait affirmer que vous manquez de rigueur, voire d’honnêteté intellectuelle. La vidéo dans votre article a été coupée. On peut l’entendre dans la vidéo originale. Certes, cette rencontre papale en faveur de la paix a été spoliée. Si LA phrase prononcée n’était pas prévue dans le programme, on peut facilement mettre en doute la bonne foi de l’iman. On ne peut parler d’erreur. Les autres n’ont pas bronché ! Bien sûr qu’ils ne l’ont pas fait. Eux, au moins on eu la décence de ne pas alimentée la haine que ces intégristes sèment à tout vent et à travers le monde. Arrêtée de vous mettre la tête dans le sable.

  30. Valerie Barbe

    C’est fait. Vous avez raison ce sera plus simple que de répondre à chaque commentaire 🙂

Cet article ne prend plus de commentaires.