Dans le monde sans en être

Bonne démocratie, mauvais choix

choix_societe-f8ac0[1]

choix_societe-f8ac0[1]

« La démocratie est le pire système de gouvernement, à l’exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l’histoire » – Winston Churchill 1 « Democracy is the worst form of Government except all those other forms that have been tried from time to time »  – Winston Churchill, 11 novembre 1947, à Londres, Chambre des communes, dans The Official Report, House of Commons (5th Series), 11 November 1947, vol. 444, cc. 206–07.

La démocratie n’est pas faite pour prendre de bonnes décisions. Car ce n’est pas ce qu’on doit attendre d’elle.

On peut penser que faire appel au plus grand nombre permet d’avoir un grand nombre d’opinions, que la masse sera plus intelligente que chaque citoyen pris individuellement. Mais force est de constater que ce n’est pas le cas. La démocratie ne prend pas toujours de bonnes décisions. Mais ce n’est pas grave, car elle n’est pas faite pour ça. L’un des principaux intérêts de la démocratie est de préserver la paix sociale.

Penser que le plus grand nombre prendra une bonne décision, c’est croire que la foule sera à même de prendre en compte l’ensemble des éléments pertinents, et saura les traiter de façon efficace. C’est irréaliste. Une foule entière n’a pas les capacités pour cela.

Qui connait un peu Tocqueville, se souvient du concept de « tyrannie de la majorité ». C’est une conséquence indésirable de la démocratie par laquelle une majorité peut opprimer une minorité si la démocratie n’est pas encadrée. C’est le rôle d’une Constitution. Mais cela n’aide pas à prendre de bonnes décisions, cela aide à ne pas en prendre de mauvaises.

Certains éléments au sein de la foule ont, théoriquement, la capacité de prendre des décisions efficacement, en tenant compte des informations disponibles. Mais ces « experts » ne sont pas capables de se mettre d’accord. Austérité ou relance ? Centralisation ou décentralisation ? Mûre ou cassis ? Les débats sont nombreux et épineux. Au-delà du débat sur la légitimité des experts, il faut, une fois que les alternatives possibles ont été dégagées, trancher.

Pour Raymond Aron, la Démocratie est « l’organisation de la concurrence pacifique en vue de l’exercice du pouvoir » 2Introduction à la philosophie politique. Démocratie et révolution – Raymond Aron – 1952. C’est l’avantage principal de la démocratie : une concurrence pacifique pour avoir le pouvoir. Pour Aron, par le biais du vote, le gouvernement passe un test régulier, et est changé en cas de mécontentement. Le mécontentement n’est pas un bon indicateur d’efficacité (certaines politiques sont impopulaires), mais le prendre en compte permet de préserver la paix sociale.

Cela va dans le même sens que K. Popper 3La Société ouverte et ses ennemis (The Open Society and Its Enemies) – K. Popper, 1945, pour qui la démocratie permet de se débarrasser d’un gouvernement sans violence. En effet, certains, vu l’inefficacité de la démocratie, seraient tentés de recourir à une dictature défendant leur intérêt. C’est le mythe du « despote éclairé ». Cet être serait suffisamment éclairé pour prendre les bonnes décisions, suffisamment despote pour ne pas se laisser prendre par le mécontentement. Mais si cela peut théoriquement fonctionner, il est bien plus probable que le despote désigné soit aussi faillible que chaque élu, et que la génération suivante le soit encore plus. On est satisfait du despote éclairé quand on est dans ses bonnes grâces, mais en cas de mécontentement légitime, c’est une autre paire de manches.

La démocratie est donc une mise en concurrence pacifique des idées et des prétendants au pouvoir.

Pour que la démocratie soit plus efficace, qu’elle serve à prendre de meilleures décisions, il faut améliorer cette mise en concurrence. Il faut plus de transparence dans le choix des élus et plus de facilité dans le renouvellement des élites. Il faut aussi favoriser l’innovation et les idées nouvelles. Sans nouveaux entrants dans le système, il est voué à renouveler des duels incessants. Par nouveaux entrants, je ne désigne pas les partis extrêmes, qui sont à combattre. Mais on peut renouveler les partis de l’intérieur, comme avec Sens Commun, ou de l’extérieur, avec Nous Citoyens.

Pour que la Démocratie prenne de meilleures décisions, il faut s’y investir et donner le meilleur de nous-même, et ne pas laisser les autres faire les choix à notre place.

Fol Bavard

Merci à @Raveline pour ses pistes sur le sujet

Notes :   [ + ]

1. « Democracy is the worst form of Government except all those other forms that have been tried from time to time »  – Winston Churchill, 11 novembre 1947, à Londres, Chambre des communes, dans The Official Report, House of Commons (5th Series), 11 November 1947, vol. 444, cc. 206–07.
2. Introduction à la philosophie politique. Démocratie et révolution – Raymond Aron – 1952
3. La Société ouverte et ses ennemis (The Open Society and Its Enemies) – K. Popper, 1945

2 réponses à “Bonne démocratie, mauvais choix”

  1. Olga

    La citation pleine et entière de Churchill est la suivante :
    “Many forms of government have been tried and will be tried in this world of sin and woe. No one pretends that democracy is perfect or all-wise. Indeed, it has been said that democracy is the worst form of government — except all those other forms that have been tried from time to time. But there is the broad feeling in our country that the people should rule, continuously rule, and that public opinion, expressed by all constitutional means, should shape, guide and control the actions of ministers who are their servants and not their masters.’ (Ref. Churchill, Winston, 1947. Hansard Nov 11.)

    Le défi de la démocratie d’aujourd’hui est lié au monde globalisé où la circulation des personnes dépasse les frontières et où seuls les nationaux peuvent voter et élire. Dès lors, un large % de la population résidente est exclue de la démocratie. Un paradigme de plus à changer pour un XXIème siècle digne de ce nom!

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS