[…] qui dépasse ma petite personne. je ne suis définitivement pas, en pensant avec tendresse à Ponge, de la race des murs mais de celle des […]