Dans le monde sans en être

l’Ordination Pour Tous, une forme cachée du cléricalisme • #4 Célibat sacerdotal

L’ordination pour tous ? non ! La sainteté pour tous !

Série sur le célibat sacerdotal. 

suite de :
– Le magistère médiatique et son dogme du mariage des prêtres • #0 Célibat sacerdotal

– Dans l’Ancien Testament tout le monde se marie … ou presque • #1 Célibat sacerdotal

–  Dans le Nouveau Testament “Qui peut comprendre qu’il comprenne !” • #2 Célibat sacerdotal

– Du célibat des prêtres comme renoncement au pouvoir temporel • #3 Célibat sacerdotal

Après avoir montré les fondements bibliques du célibat consacré ainsi que ce qui me semble fonder son opportunité pour aujourd’hui, je voudrais prendre la question sous un nouvel angle.

 

Pourquoi la question de l’ordination d’hommes mariés et de l’ordination des femmes est-elle si récurrente ? Pourquoi vouloir absolument que tout ceux qui, dans l’Église, ne sont pas prêtres puissent l’être. Pourquoi cette revendication d’une Ordination Pour Tous ? 


l’Ordination Pour Tous

N’y a-t-il pas, au fond de nos esprits l’idée qu’être prêtre c’est le top de la vie chrétienne ? Certes, si l’on a une vision strictement hiérarchique et institutionnelle de l’Église, il est normal que, comme dans une entreprise, chacun aspire à grimper les échelons de l’organigramme. Selon cette vision, le sacerdoce étant le niveau supérieur de la vie chrétienne, en fermer l’accès à certains est tout à fait scandaleux : Ô discrimination ! 

 

Mais est-ce que l’on ne se plante pas complètement en posant la question de cette manière ? Je ne dis pas qu’il n’y a pas de hiérarchie dans l’Église, je ne nie en aucun cas que la vie consacrée n’indique pas la perfection évangélique, mais rappelons-nous le mot de saint Paul au sujet de la vocation au célibat :

Chacun reçoit de Dieu son don particulier (1 Co 7).

Plutôt que de vouloir que les laïcs soient (comme les) prêtres ne faudrait-il pas découvrir la vocation propre des laïcs ? 1Le Concile Vatican II parle d’une “vocation universelle à la sainteté” (LG 5).

L'ordination pour tous ? non ! La sainteté pour tous !

L’ordination pour tous ? non ! La sainteté pour tous !

Pourquoi les hommes mariés et les femmes envieraient-ils les prêtres ? Parce que c’est le top de la vie chrétienne ? Bêtise ! Le sacerdoce est un service, pas une décoration honorifique ! Que les laïcs découvrent plutôt la grandeur de leur vocation propre !

La sainteté ne dépend pas du rôle social ou hiérarchique, ni de l’ordination ; la sainteté consiste dans le fait d’accueillir le salut de Jésus et de se mettre en marche pour le servir.

 

Laïcs, nous devons trouver notre place de laïcs dans l’Église et dans le monde.

 

Au fond, le mode de pensée qui conduit à vouloir l’Ordination Pour Tous indique le triomphe malheureux du cléricalisme (alors même que ceux qui demandent l’ordination d’hommes mariés et de femmes ne cessent de condamner ce même cléricalisme). Le cléricalisme, qui a parfois (souvent?) dominé notre Église, nous a laissé croire que la meilleur façon d’être chrétien était d’être prêtre et a fait oublier le rôle propre des laïcs.

 

Lutter contre le cléricalisme se fera par la sainteté des laïcs, pas par leur ordination. 

 

 

Benoît.

Fin de la série sur le célibat.

 

Notes :   [ + ]

1. Le Concile Vatican II parle d’une “vocation universelle à la sainteté” (LG 5).

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS