Dans le monde sans en être

Edito : Mais qui croient-ils impressionner ?

Le président affirme sa réussite dans sa lutte contre le chômage. Par ses assertions déconnectées de la réalité, il tente vainement de renouer avec la popularité. Certes, le chômage de catégorie A a baissé. Mais s’arrêter là, c’est être aveugle à la réalité. Ces catégories sont bien utiles quand on veut affabuler, mais elles ne sont pertinentes que si elles sont considérées dans leur totalité. Et là c’est autre chose.  En fait, si la catégorie A a bien baissé, les autres catégories ont nettement augmenté, ce qui au total constitue une augmentation (voir ici). Mais notre gouvernement est spécialiste des approximations du genre. On a clamé partout une baisse des dépenses. Mais les “15 milliards d’économie” sont en faite une baisse de l’augmentation (donc in fine, le déficit augmente encore). La communication politique du gouvernement n’a plus de limites. Mais qui croit-il impressionner ?
L'inversion de la COURGE du chômage via @diradefo

L’inversion de la COURGE du chômage via @diradefo

Après le président de SOS racisme à la tête du PS, c’est une présidente d’Act UP qui dirige EELV. Encore un association tremplin. Qu’on passe de la lutte pour une idéologie libertaire (avec une violence assumée) à l’écologie, il y a de quoi être étonné (accessoirement Act UP lutte aussi contre le SIDA, parait-il). Mais cela ne fait que manifester le fait que EELV n’a d’écologie que le nom. La philosophie d’Act Up colle parfaitement avec le programme d’EELV, hors écologie. Plutôt que de n’exister que par l’écologie, EELV a choisi de se radicaliser sur tous les sujets de société. L’écologie finit par n’être qu’un prétexte. On voit où en sont les convictions de ce parti. Mais qui croit-il impressionner ?
Mélenchon a fait une tentative avant sa marche sur Bercy. Il voit rouge contre la tyrannie fiscale. Ce cher Mélenchon est agacé de s’être fait voler la vedette par un mouvement de bonnets plus rouges que lui. Ce transfuge du rose PS ne semble avoir rejoint le plus rouge des partis que pour exister. Et il n’existe que quand il voit rouge. Sauf que ces temps-ci, il devrait plutôt rougir du faible nombre de participants à sa manifestation. Et la mise en scène pour les médias ne change pas grand chose.  Mais qui croit-il impressionner ?
Mélenchon met en scène a manifestation pour les journalistes

Mélenchon met en scène a manifestation pour les journalistes

Les Femen urinent sur la photo du président ukrainien. Montrer ses seins ne suffisait pas. Et la protestation contre le gouvernement ukrainien n’a pas besoin de leur soutien pour exister. Mais les Femen ont besoin de l’outrance pour subsister. La soif de sensationnalisme des médias est leur salut. Mais qui croient-elles impressionner ?
Ce qui impressionnerait tout le monde, ce serait une reconnexion de ces groupes avec la réalité. Sinon ce sont eux qui risquent d’être impressionnés par la colère de tous ceux qui ne se reconnaissent plus dans ces politiques déconnectés de la réalité. Espérons que des initiatives comme Sens Commun, auront un effet bénéfique sur une sphère qui n’a plus qu’elle même à impressionner.
Fol Bavard

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS