Dans le monde sans en être

Pèlerins !

Le week-end dernier les routes du Morvan ont vu passer d’étranges voyageurs.
C’était des pèlerins, des routiers scouts d’Europe, qui marchaient vers la colline éternelle de Vézelay.

Nous étions cette année à la suite de trois grands témoins. Edouard et Mathilde Cortès qui nous ont raconté leur voyage de noces à pied de Paris à Jérusalem et Saint Maximilien Kolbe dont les paroles ont rythmé notre vie de prière durant ces trois jours.
Au fur et à mesure des rencontres et des témoignages, c’est petit à petit cette vie de pèlerin qui s’est dessinée à nous. Plus seulement celle de trois jours à la Toussaint, elle est devenue la voie de nos vies entières.

Pèlerin, parce qu’au delà du “mythe” de la route et de Vézelay, c’est l’aventure intérieure qui importe.
Pèlerin vers un royaume qui n’est pas de ce monde mais pèlerin aussi dans ce monde pour nous ouvrir aux autres.

C’est là la plus grande entreprise de nos vies : ne pas être seulement de passage, ne pas seulement traverser sans regarder, sans agir, mais tout au contraire être là pour agir, se laisser toucher et transformer au plus profond
Le Pape François nous a envoyés aux périphéries de l’Église et nos conseillers religieux ont renouvelé cet appel. Il nous a invités à la conversion du cœur et à la connaissance du Christ comme seules sources de l’action et c’est ce que nous avons découvert durant ces trois jours.
Nous n’étions pas là pour une quelconque raison politique ou revendicatrice, juste pour apprendre à mieux connaître le Christ ensemble, pour mieux nous tourner ensuite vers tous nos frères.

Cliquez sur la photo pour accéder à l’intégralité de notre reportage photo

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS