Merci pour ce billet, dont je ne partage pas le point de vue, mais qui a le grand mérite d’élever le débat et d’exposer clairement certains présupposés philosophiques importants, mais pas toujours ni partout explicités, des réticences de certains chercheurs, catholiques, mais pas seulement, à l’encontre des études de genre.

Pour un point de vue divergent sur la notion d'”ordre symbolique”, et l’intérêt de sa confrontation aux études de genre: http://genrehistoire.revues.org/769