Dans le monde sans en être

[expo] Apocalypse, je regardais la voix – Claude Manesse

apocalypse

Voici, il vient avec les nuées; chacun le verra, même ceux qui l’ont transpercé, et sur lui se lamenteront toutes les races de la terre. Oui, Amen!

(Ap 1,7)

Jusqu’au 22 novembre, Claude Manesse expose dans le narthex de l’église Saint-Sulpice à Paris (VIe) une immense et saisissante illustration de l’Apocalypse de saint Jean. 24 panneaux, 24 mètres de long, de l’Ange exterminateur à la Nouvelle Jérusalem.

Je tombai en extase, le jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix clamer, comme une trompette (…) Je me retournai pour regarder la voix qui me parlait

(Ap 1, 10.12)

La Parole se fait Vision. Tournant nos yeux vers ces panneaux, nous regardons la voix, les mots du Livre déploient leur puissance symbolique. Le Livre scellé est ouvert.

Pour tout ceux qui n’ont pas oublié que notre monde aura un fin, que bientôt, dans une immense souffrance, viendra le Roi des rois, le Prince de Paix. Une oeuvre à aller contempler, bible en main.

 

Du 11 octobre au 22 novembre 2013 à Saint Sulpice.
Exposition ouverte gratuitement au public tous les jours de 7h30 à 19h30.

Une exposition des œuvres de Claude Manesse est par ailleurs organisée à l’Espace Atrium, 76 rue des Saints-Pères 75007 Paris aux mêmes dates.

Benoît

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS