Dans le monde sans en être

Le pape, jésuite ou franciscain ?

Tout le monde a reconnu dans le IHS du blason du pape François le “logo” jésuite.

Blason du Pape François

Pourtant, voyant notre pape, nommé François, se rendre aujourd’hui à Assise, une autre lecture s’impose. Ceux qui connaissent les sanctuaires franciscains y auront remarqué la présente de nombreux monogrammes IHS.

Au XVe siècle, un frère mineur 1c’est le nom donné aux religieux franciscainssaint Bernardin de Sienne s’est fait le héraut de la dévotion envers le Saint Nom de Jésus et envers l’Eucharistie ; au fil de ses prédications Bernardino a marqué les couvents et ermitages franciscains du sceau IHS.

 

Trois lettres : IHS pour Iesus Hominum Salvator, 

le H marqué de la Croix,

le tout dans un soleil.

saint Bernardino di siena

Saint Bernardino voulait faire rayonner la présence rédemptrice de Jésus dans l’Eucharistie.

 

Le Nom de Jésus et l’Eucharistie sont surement deux piliers de la spiritualité franciscaine (et même en fait un seul pilier : Jésus Pauvre et Crucifié).

 

Le doux nom de Jésus

Thomas de Celano, l’un des premier biographe du petit pauvre d’Assise, raconte que François, la nuit de Noël 1223, prêchant dans la grotte de Greccio,

lorsqu’il disait « Jésus » (…) se passait la langue sur les lèvres comme pour savourer la douceur de ces mots. (1 Cel. 86)

   Vous pouvez aussi jetez un coup d’oeil à la fameuse homélie de saint Bernardin de Sienne sur le Saint Nom de Jésus2Cette dévotion franciscaine établit d’ailleurs un admirable pont avec les chrétiens d’Orient et leur profond attachement à la prière de Jésus (“Seigneur Jésus, Fils du Dieu vivant, aïe pitié de moi pécheur”) .

Ermitage des Carceri (Assise)

L’humilité sublime du l’Eucharistie

Pour la dévotion Eucharistique, il faut notamment relire la lettre de François aux  frères prêtres de son ordre :

Que
 tout
 homme
 craigne,
 que
 le
 monde
 entier
 tremble,
 et
 que
 le
 ciel
 exulte,
 quand
 le
 Christ,
 Fils
 du
 Dieu
 vivant,
 est
 sur
 l’autel
 entre
 les
 mains
 du
 prêtre !

 O
 admirable
 grandeur
 et
 stupéfiante
 bonté !
 O
 humilité
 sublime,
 ô
 humble
 sublimité !
 Le
 maître
 de
 l’univers,
 Dieu
 et
 Fils
 de
 Dieu,
 s’humilie
 pour
 notre
 salut,
 au
 point
 de
 se
 cacher
 sous
 une
 petite
 hostie
 de
 pain !

 Voyez,
 frères,
 l’humilité
 de
 Dieu,
 et
faites‐lui
 l’hommage 
de 
vos 
coeurs.
 Humiliez‐vous,
 vous
 aussi,
 pour
 pouvoir
 être
 exaltés
 par
 lui.

 Ne
 gardez
 pour
 vous
 rien
 de
 vous,
 afin 
que 
vous
 reçoive 
tout 
entiers 
Celui 
qui 
se 
donne 
à 
vous 
tout 
entier.
 (Lettre à tout l’ordre, n°23-29)

 

En marquant son blason du monogramme IHS, notre pape, à la suite de toute la tradition franciscaine, nous invite a nous recentrer sur le mystère de la Rédemption

Je voudrais que tous, après ces jours de grâce, nous ayons le courage, vraiment le courage, de marcher en présence du Seigneur, avec la Croix du Seigneur ; d’édifier l’Église sur le sang du Seigneur, qui est versé sur la Croix ; et de confesser l’unique gloire : le Christ crucifié. Et ainsi l’Église ira de l’avant.” (Homélie du pape François lors de sa première messe à la Chapelle Sixtine)

Pape François

Notes :   [ + ]

1. c’est le nom donné aux religieux franciscains
2. Cette dévotion franciscaine établit d’ailleurs un admirable pont avec les chrétiens d’Orient et leur profond attachement à la prière de Jésus (“Seigneur Jésus, Fils du Dieu vivant, aïe pitié de moi pécheur”)

Laisser un commentaire

Les balises HTML usuelles sont autorisées. Votre email ne sera pas publié.

Abonnez vous aux fil des commentaires RSS