Merci pour cette réflexion pleine de mesure et de sagesse.
N’hésitez pas à exprimer votre incompréhension et votre rejet de ce type de violence en écrivant au maire de Toulouse.